Pont Unibridge® Famara Ibrahima Sagna de Marsassoum : un ouvrage capital au Sénégal

C’est le président Sénégalais en personne Macky Sall qui a inauguré le pont Unibridge® Famara Ibrahima Sagna de Marsassoum en février 2023. Retour sur cette prouesse technique et ce moment historique pour l’entreprise Matière® et les habitants de la région de Sédhiou.

Le 28 février 2023, le président sénégalais Macky Sall a inauguré le pont Unibridge® Famara Ibrahima Sagna de Marsassoum. Une date importante pour la population de la région de Casamance, située au sud du Sénégal.

L’ouvrage va permettre de désenclaver totalement la région de Sédhiou et faciliter son développement économique et social.

Passer du bac au pont Unibridge®

« Auparavant, les habitants devaient utiliser un bac pour traverser le fleuve, explique Thomas Rivalta, Responsable de Matière® Sénégal. Il ne fonctionnait que toutes les heures entre 8 h et 18 h. Depuis la mise en service du pont Unibridge®, la traversée se fait en 10 minutes et à n’importe quel moment, de jour comme de nuit. C’est un gain de temps considérable pour les usagers et plus de souplesse dans les déplacements ». Il a fallu 24 mois pour réaliser cet ouvrage de 2 x 1 voie qui fait partie du contrat signé par la société en 2018 pour la construction de 18 ouvrages.

Les contraintes techniques

Région d’estuaires, la Casamance contient des sols organiques de mauvaise qualité avec une prépondérance de vase. Pour construire les routes sur ces sols vaseux, l’entreprise a dû réaliser plusieurs phases de consolidation des sols avec des fondations en béton enfoncées par des pieux jusqu’à 40 m pour permettre un ancrage du pont dans un sol rigide. L’autre enjeu de ces travaux a été de garder le rythme d’exécution malgré les fortes pluies qui sévissent dans la région. Le recours à l’Unibridge® a permis de tenir ces délais malgré les difficultés géotechniques des sols.

Contribuer au développement économique et social de la région

Lors de son inauguration officielle, le Président Macky Sall a souligné l’importance stratégique de ce pont situé dans une région naturelle cernée par des hectares de forêts et de multiples cours d’eau. S’inscrivant dans la politique de désenclavement, cet ouvrage aura également un impact économique important en facilitant le transport de marchandises dans des zones reculées, valorisant ainsi le potentiel économique de la région (mangue, produits forestiers, horticulture, produits de la pêche). Quant au nom du pont, Famara Ibrahima Sagna, il immortalise le parcours économique et intellectuel de cet homme plusieurs fois Ministre et Président honoraire du Conseil économique, social et environnemental.

Valoriser le savoir-faire de Matière®

Le pont Famara Ibrahima Sagna avec ses 485 m de linéaire et sa technicité, est une très belle référence pour Matière®. « C’est un grand honneur pour la société d’avoir réalisé cet ouvrage qui démontre notre savoir-faire et notre capacité à travailler avec la main-d’oeuvre locale que nous formons à nos techniques et savoir-faire », se félicite Thomas Rivalta. En effet, pour mener à bien le contrat des 18 ouvrages d’art, nous avons ouvert une agence à Dakar en 2018 et créé sur place une usine de préfabrication d’éléments béton aux portes de Dakar ».

Sur les 18 ponts du contrat, 12 ont été livrés. D’ici avril 2024, l’entreprise aura fini le marché. Pour la société, c’est une course contre la montre certes, mais surtout une grande source de satisfaction, ces ouvrages étant stratégiques pour désenclaver le Sénégal et faciliter les échanges.

« D’ici 2050, la population au Sénégal devrait passer de 7 millions à 30 millions. Et la population devrait doubler en Afrique d’ici 2050, il est donc essentiel de développer les infrastructures et nous sommes fiers d’y participer ».

Thomas Rivalta